Les 6 F à prendre en compte lors de la conception et le déroulement d’une session de facilitation

Régulièrement, on me fait la remarque suivante : « J’ai l’impression que ça roule tout seul quand tu facilites un séminaire/un atelier ou une formation. Ton travail me parait facile. ».

Je ne peux pas dire que mon travail de facilitateur est facile (j’avoue toutefois aimer mon métier, ce qui me le rend plus facile). Ce que vous voyez c’est juste la partie visible de l’iceberg : j’ai dû penser, planifier, préparer en amont non seulement le fond mais aussi la forme.

Un grand merci à Jet Proost et Frans Scheepens d’avoir rassemblé tous les éléments pour faire un 6F :

  1. Finding security (se sentir en sécurité) : pour chacun d’entre nous, dans n’importe quel contexte, notre première réflexion est « suis-je en sécurité ? ». J’ai souvent dit à mes confères facilitateurs : si les participants se sentent à l’aise et sont prêts à ouvrir son cœur, 30% du travail est fait.
  2. Feeding (physically and Psychologically) (se nourrir physiquement et psychologiquement) : notre cerveau pèse 2% mais il consomme 20% d’oxygène de votre corps et 25% de glucose… Des fruits, des bonbons dans la salle peuvent aider ; une petite balade aide à prendre plus d’oxygène, etc…
  3. Feeling (Emotion) : quel est l’état émotionnel des participants ? On ne doit pas l’ignorer. Que faire pour évacuer les émotions empêchant aux gens d’être présents ? Comment tenir compte de ce qui se passe au niveau du ressenti lors qu’on travaille ensemble… Et ne pas oublier, l’émotion aide à mémoriser et elle est moteur de notre motivation.
  4. Forming connections (faire des liens) : Les participants ont besoin de savoir quel est le lien entre l’étape 1 et l’étape 2, d’être préparés pour rentrer dans une discussion, une partie de théorie… Un changement de disposition de la salle, un exercice physique avant une séance intense peuvent être des moyens de faire des liens entre des sessions.
  5. Fostering reflexion : il est important de nourrir les participants avec des informations mais il est également important de leur donner du temps pour la réflexion, donner du temps pour que le corps digère cette nourriture et absorbe ces richesses.
  6. Facilitation focus : sur quoi la session devrait focaliser ?

6F

Cette session est plutôt individuelle ou collective ? Plutôt divergence ou convergence ? Autrement dit, quels sont les objectifs et quels sont les résultats que l’ont désire acquérir lors de cette intervention ? Je déciderai quelles sont les activités à proposer à ce groupe.

 

Je suis sûre que cette liste n’est pas exhaustive. Qu’ajouteriez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s