Quelle pratique agile pour mon projet?

think
photo credit: Shahrashoob via photopin cc

Pas facile de choisir parmi toutes les méthodes agiles. Scrum, Kanban, Xp, etc.? laquelle convient le mieux à mon projet. Dois-je adapter mon projet à une pratique agile ou bien je pioche par-ci par-là des concepts qui pourrait m’aider?

Une étude menée par Thierry Cros met en avant certains indicateurs qui caractérisent une pratique agile comme la valeur, la finalité, le cycle de vie, les rôles, la conception et la rupture. Voici un tableau récapitulatif issu de la présentation “Quel chemin vers l’agilité ?”.

Changement XP Scrum Lean Kanban Processus unifié
Valeur +++ + ++
Finalité +++ + +
Cycle de vie +++ ++ +
Roles +++ +++
Rupture +++ ++ Partir de l’existant +

Choisir un chemin ne sera possible qu’en tenant compte de la culture actuelle de l’organisation ou de l’équipe, des objectifs poursuivis et de la pérennité de ce qui sera mis en place. S’orienter par exemple vers du scrum + XP est assez radical et génère beaucoup de changement. Une approche Lean+Kanban apparaît plus douce et convient bien pour adapter l’existant et l’améliorer grâce à des solutions agiles.

Jean Claude Grosjean parle dans cet article de complémentarité autour des méthodes agiles et souligne qu’il s’agit avant tout d’une affaire de contexte. Il distingue trois grands patterns (pour ce qui est de l’accompagnement): l’approche Agile basée sur Scrum et enrichie d’autres méthodes comme XP, l’approche Kanban et un mélange des deux : ScrumBan.
C’est assez intéressant de voir comment une pratique peut émerger en fonction du contexte. Par exemple, une équipe avec qui je travaille régulièrement a pris l’habitude d’utiliser scrum / scrumban sur les projets de maintenance / évolution. Elle utilise un modèle similaire pour les nouveaux projets mais a préféré différencier la gestion du backlog: tableau blanc + tableur pour les nouveaux projets (rapidité), backlog maintenu informatiquement pour la maintenance / évolution (historique, fiabilité). Cette équipe apprécie aussi Kanban et l’utilise lorsque la disponibilité des personnes est assez variable / non maîtrisée (partagés sur d’autres projets). Le contexte fait que cette équipe joue aujourd’hui avec trois modèles (les deux premiers étant sensiblement les mêmes à la différence de l’outil pour gérer le backlog) en fonction des projets à traiter.

Quel modèle choisir pour mon projet agile? cela peut commencer par poser la question à l’équipe, afin de faire apparaître les axes qui encouragent le changement. Qu’est ce que l’équipe veut garder, que veut-elle désormais éviter et que veut-elle gagner. L’expression de ces besoins fait apparaître une première cible, comme une nouvelle bonne habitude que l’équipe a envie de prendre. Les pratiques agiles offrent des réponses à des problèmes d’organisation bien identifiés. Une fois que ces problèmes sont devenus évidents pour l’équipe, elle peut se diriger vers des pratiques agiles, par elle-même ou bien en se faisant aider par un coach.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s