De retour du ScrumDay

Coactiv était sponsor du Scrumday 2014 cette année encore et dans ce cadre nous avions :

Un joli stand fait main et surtout co-construit par tous les collaborateurs Coactiv avec des jeux, des informations, des goodies et en démonstration, le Kit du Facilitateur qu’il est toujours possible de commander

 

Arnaud, notre premier gagnant du Sticky Game qui a eu la chance d’un photoshooting avec Céline et Christophe

 

Notre jeu du bocal *bloup* *bloup* qui a fait gagner à Gilles et Terry une formation
sponsor
Céline qui a fait le show lors de la keynote

Coactiv avait également proposé à ses collaborateurs de venir voir des conférences, participer à des ateliers, animer des sessions et filer un coup de main sur le stand. Nous avons donc décidé de leur poser trois questions sur leur journée : 1- Ton meilleur moment ? 2- Un apprentissage à partager ? 3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Damien Thouvenin

Damien Thouvenin

1- Ton meilleur moment ?

Deux bons moments : des rencontres avec nos concurrents et néanmoins copains, et le temps que j’ai passé à la  »Coach Clinic ».

2- Un apprentissage à partager ?

J’ai apprécié la Coach Clinic : la posture du coach est difficile, entre demande – explicite – des  »patients » d’avoir des réponses prêtes à l’emploi et la volonté de les aider à cheminer plutôt que de plaquer une solution, le tout sous contrainte de temps… je me suis parfois retrouvé avec le sentiment que mes  »patients » repartais avec plus de questions ou de pistes de réflexion que de réponse, alors même que j’avais des réponses. Mais c’est un exercice intéressant et puis, ils sont repartis contents je crois; 😉 Cela m’a aussi permis de clarifier mes idées sur certains sujets : oui, je crois que l’Agile peut tout à fait s’inscrire dans une démarche CMMI, non il n’y a aucun intérêt, ni aucun sens pour une équipe qui va bien de passer à Scrum si elle n’éprouve pas de problèmes,†etc.

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

L’agilité c’est une terre vivante: les idées, les pratiques, la compréhension qu’on en a tous évoluent [aussi] avec les rencontres. C’est pour ça que, quand on est ScrumMaster, Product Owner, coach agile (…) il faut participer aux événements des communautés : ScrumDay, Agile France, Agile Tour, Agile Open

Julien Porot

Julien Porot

1- Ton meilleur moment ?

Quand Aurélien Morvant a fait trembler les bimbos de chez  »tchut-tchut-pas-de-marque » en tentant de détruire leur structure faite de spaghettis et de marshmallow à l’aide d’une balle en mousse. épique. Plus sérieusement, je fus ravi de voir Alistair Cockburn s’exprimer en chair et en os lors de la keynote ! Et ravi également, lors des open-spaces, d’avoir participé à une session sur le théâtre d’impro 🙂

2- Un apprentissage à partager ?

La notion de  »story dojo », évoquée par Claude Aubry lors de sa présentation, m’a semblée intéressante. Elle permet à l’équipe d’avoir une vision partagée de ce que doit être une user-story pour être considérée comme  »ready », et fait donc travailler de manière indirecte sur une Definition of Done. A tester !

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Parce que peu de conférences rassemblent autant de monde, qu’il y a des enseignements à tirer de certaines sessions, et que c’est toujours un excellent prétexte pour échanger avec des agilistes venus d’ailleurs.

Nicolas Verdot

Nicolas VERDOT

1- Ton meilleur moment ?

Pas facile de choisir LE meilleur moment. Deux jours tellement enrichissant ! J’aimerais mettre en avant l’atelier de communication et d’improvisation auquel j ai participé le deuxième jour. Une véritable prise de conscience sur comment animer des jeux pour mettre en avant de façon ludique la communication au sein†d’un groupe.

2- Un apprentissage à partager ?

Lors d’un debrief il est important que tout le monde puisse se voir et que personne ne se tourne le dos.

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Le Scrum Day est un endroit propice pour rencontrer et échanger avec de nouvelles personnes.

Selfie de Nicolas avec Guillaume Duquesnay lors de l'animation du PODOJO atelier USTA
Selfie de Nicolas avec Guillaume Duquesnay lors de l’animation du PODOJO atelier USTA

Alexandre Jacob

Alexandre Jacob

1- Ton meilleur moment ?

Difficile à dire, la journée fut longue, bien remplie et malgré tout je n’ai fait que peu de sessions. J’ai bien apprécié l’atelier de Natalie Yadrentseva sur l’introduction au management visuel, qui m’a donné envie de creuser un peu plus le sujet.

2- Un apprentissage à partager ?

Rien de tel que du scotch double face pour coller des lettres en carton assez lourdes, par contre penser à l’acétone pour les enlever 😉

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Le ScrumDay est ouvert à tous les niveaux et on peut toujours y apprendre quelque chose de nouveau. Malgré le nom ce n’est pas un salon pur Scrum, mais qui gravite autour de l’Agile, de la facilitation et du développement personnel.

Grégory Alexandre

Gregory Alexandre

1- Ton meilleur moment ?

La keynote d’Alistair Cockburn je pense était vraiment intéressante (d’un autre côté je n’ai malheureusement pas pu faire beaucoup de conférences). En tout cas, avoir une mise au point de l’agilité par un des signataires, c’est assez jouissif. J’ai aussi eu l’occasion d’échanger avec des gens que j’admire, plaisir plaisir.

2- Un apprentissage à partager ?

Une erreur du manifeste a été d’utiliser le mot « software » plutôt que « produit », je me demande bien ce que serait devenu notre monde sans cet amalgame.

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Pour venir voir le stand Coactiv qui sera encore plus beau que cette année ? Plus sérieusement, il y a peu d’évènements de cette ampleur pour ne citer que le Scrumday, l’Agile France et les agiles tour (même s’il n’y a rien eu sur Paris cette année) et j’en oublie. Pour le Scrumday, même si les sessions n’apportent pas à tous les coups un nouvel apprentissage, je pense que c’est un bon moyen de découvrir, se conforter ou au contraire prendre conscience. C’est aussi un bon moyen d’échanger avec les gens de manière détendue et rien que pour ça, ça vaut le coup.

En pleine session "De la culture projet à la culture produit"
En pleine session « De la culture projet à la culture produit »

Pour voir la vidéo de la conférence, cliquez ici

Philippine Loison

1- Ton meilleur moment ?

J’ai passé une excellente journée. Déjà parce que j’ai rencontré pas mal de membres de l’équipe et ça c’était vraiment plaisant. Et être baignée à 100% dans le monde de l’agilité a été pour moi très enrichissant.

2- Un apprentissage à partager ?

Hélas, je n’ai pu assister à aucun des ateliers (manque de place). Par contre, lors de la conférence de Claude Aubry, j’ai pu apprendre qu’il existait, en plus des PODOJO, des Storydojo. Cette notion m’a semblé intéressante car lors de mes expériences, la question de la bonne rédaction des stories et des critères d’acceptation est plutôt récurrente. A tester donc.

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Parce que c’est l’occasion de partager ses expériences qu’avec des professionnels passionnés. Parce que cela permet de rester à jour. Parce que c’est comme ça aussi qu’on fait de belles rencontres. Bref, super opportunité !

Christophe Keromen

Christophe Keromen

1- Ton meilleur moment ?

Incontestablement la keynote d’Alistair Cockburn avec quelques messages clés que je me suis empressé d’ajouter en live dans les slides de ma présentation de l’après-midi.

    • En vrac :  »Agile is about behaviors »
  • Au sujet du manifeste agile :  »one mistake we did : use the word Software and not Product »
  • A propos de Scrum core :  »Inspect & adapt every day and every sprint »
  • Au sujet de la transformation agile en mode Shu-Ha-Ri :  »One Shu fits all.. People fall in love with their first technique »

2- Un apprentissage à partager ?

La maîtrise de certains conférenciers. Mentions spéciales à Alistair qui démarre alors que la conférence a pris 20 mn de retard et qui termine à l’heure et à Romain Couturier qui ne s’est pas laissé impressionner par la longue panne de projecteur vidéo, le changement de salle qui s’en est suivi et qui a redémarré en douceur. Bravo.

3- Pourquoi conseillerais-tu à quelqu’un d’y aller en 2015 ?

Pour découvrir de multiples facettes de l’agilité, pour rencontrer les membres de la communauté, parce que les organisateurs font un énorme boulot et qu’il y a des trucs sympas à gagner sur le stand de Coactiv. Ah oui et parce que je ne comprends pas qu’on ne soit pas 800 personnes à cet événement. Pour ceux qui étaient resté sur une mauvaise impression : maintenant on y mange en plus très bien !

Guide du routard 2014

 

Pour voir la vidéo de la conférence, cliquez ici

Des liens vers d’autres compte-rendus :

Une réflexion sur “De retour du ScrumDay

  1. Ping : Retours sur le Scrum Day 2014 | Talon d'Agile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s