Lean Kanban France : interview de Dimitri Baeli

dimitri
Dimitri Baeli, sa page sur InfoQ

Dimitri, bonjour, entrons tout de suite dans le vif du sujet : pourquoi une conférence Lean Kanban ?

Les conférences agiles existantes parlent peu ou superficiellement de Kanban. Or, cette démarche, issue du développement logiciel, peut s’appliquer à tout travail intellectuel, tout flux d’activité. Si la plupart des orateurs viennent de l’IT, les expériences s’appliquent à toutes les organisations et équipes qui produisent du travail intellectuel.

Nous souhaitons au travers de cette conférence :

  • continuer de découvrir un sujet en évolution;
  • sensibiliser de nouvelles personnes en France en leur proposant des sessions en français;
  • faire venir en France les acteurs internationaux du sujet afin de permettre aux participants de disposer de l’information à la source;
  • apprendre à sortir du mode projet pour se concentrer sur la qualité du produit final en s’appuyant sur un accroissement de la capacité des équipes à la résolution de problèmes.

Dans le domaine informatique par exemple, Kanban peut aider à désacraliser la date de livraison. Kanban aide à faire comprendre que livrer un projet n’est pas un événement en soi, l’objectif à célébrer étant l’atteinte d’objectifs métiers.

Lean Kanban France est encore peu connue du grand public face au ScrumDay ou à agile tour, peux-tu nous donner trois bonnes raisons d’y assister ?

Oui, bien sûr.

  1. Disposer d’outils méthodologiques pour livrer plus souvent.
  2. Apprendre à limiter le travail en cours pour améliorer la performance de l’équipe. Découvrir cette pratique très pragmatique, mais contre-intuitive.
  3. Prendre conscience de l’impact de la communication visuelle sur la cohésion de l’équipe. Visualiser l’état courant du projet. Voir les problèmes ensemble.

Et en terme de bénéfices ?
Pour l’équipe, je mentionnerai :

  • Apprendre à gérer la transparence, sans maquillage
  • Faciliter la concentration sur le flux de valeur
  • Susciter l’alignement des equipes sur les objectifs metier à atteindre, sur les problèmes à résoudre

En conservant le souci de la productivité :

  • Meilleure visibilité du flux de production
  • Accroissement de la confiance sur la progression et la qualité
  • Outil de destruction massive de problèmes inutiles
  • Diminution des conflits

Au final, Kanban interroge le management : qu’ai-je à faire en tant que manager ?
En effet, le manager ne gère plus les taches, on s’oriente plus vers du coaching.
L’entreprise fixe les objectifs aux équipes. Les objectifs suscitent un développement personnel.

lkfr2014_header_965

Des références pour mieux connaître Kanban ?

Un dernier mot ?

Venez vous retourner le cerveau !

Croyez moi, c’est du vécu…

 

Merci Dimitri et bonne conférence Lean Kanban France 2014 !

Bénéficiez de -20% sur votre place grâce au code : COACT%CK%20

CoactCoupon

Les 5&6 novembre à Paris : http://www.leankanban.fr/
Programme : http://lanyrd.com/2014/lkfr14/
Billetterie en ligne : https://www.weezevent.com/lean-kanban-france-2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s