Outils du coach – Création du lien

On commence généralement une réunion, un atelier ou encore une formation par partager l’agenda, les règles de la réunion ou encore distribuer des rôles.

Aujourd’hui je suis coach Agile et mon rôle en tant que coach est de libérer le potentiel de la personne ou de l’équipe coachée afin qu’ils prennent conscience de leurs capacités. Pour y parvenir, il est important de créer un lien. Pas n’importe quel lien, un lien de confiance.

lien de confiance

Cet article présente différentes techniques de création de lien.

Watch5 min de lecture

Création du lien ou synchronisation ?

Une précision importante s’impose pour cet article. Je parle de création du lien et non de synchronisation au sens de la PNL. Cette dernière consiste à adopter le mode de communication de son interlocuteur comme :

  • la voix;
  • le débit de parole;
  • les expressions;
  • le langage;
  • la posture;
  • la gestuelle…

 

Que veut dire « créer un lien de confiance »

Créer un lien de confiance”, cela veut dire quoi ? Pour donner du sens aux mots, je vous propose d’ouvrir le dictionnaire (Larousse) :

  • Créer : verbe transitif du latin creare. Fonder, établir quelque chose, être à l’origine de son existence.
  • Lien : nom masculin : ancien français loien, du latin ligamen, avec l’influence de lier, relation entre personnes.
  • Confiance : nom féminin (latin confidentia, avec l’influence de l’ancien français fiance, foi) accompli sans hésitation, sans défiance ; en qui on peut avoir confiance.

Nous pouvons donc dire que créer un lien de confiance consiste à fonder, établir ou encore être à l’origine d’une relation entre personne, sans défiance et en qui l’on peut avoir confiance.

Ma boite à outils

 

La météo du jour

Demander à l’équipe de prendre une minute pour réfléchir à sa météo du jour. A tour de rôle chaque personne met en avant son état.

meteo

Exemple : J’ai la tête dans un nuage orageux, je viens juste d’avoir un accident de voiture et je suis dans tous mes états, je risque de ne pas être à 100 % concentré et je m’en excuse d’avance.

Nos émotions jouent beaucoup dans nos rapports humains. On peut facilement reprocher à quelqu’un de ne pas être attentif. Avons-nous cependant toutes les informations concernant la disponibilité de cette personne à recevoir ou partager de l’information ? Ici cette personne est transparente avec ses collaborateurs et n’hésite pas à mettre en avant qu’elle identifie le risque de ne pas être attentive a cause de son accident de voiture. Les personnes présentes sont ainsi informées de son état.

La création du lien ne se fait pas en une seule fois. C’est une démarche continue qu’il faut travailler.

 

Donne-moi ta couleur je te donnerai la mienne

Il s’agit d’une variante à la météo du jour. Dans cet exercice, chacun prend une minute pour réfléchir à sa couleur et à tour de rôle chaque personne indique sa couleur et donne son état.

couleur

Exemple : Je suis de la même couleur que le sable blanc où j’étais en vacance la semaine dernière. Je suis reposé et plein d’énergie pour commencer ce meeting.

 

Mais d’où vient ton prénom

Nous passons la plus grosse partie de notre journée au travail et pourtant nous ne nous connaissons pas. Cet outil pourtant simple, est vraiment puissant. Je l’ai découvert lors d’une formation et il m’a ouvert les yeux vis à vis de mes collaborateurs.
Le processus est simple : chaque personne raconte chacun son tour l’histoire de son prénom.

prenom

A ce stade de lecture je suis sûr que certains d’entre vous se disent « et les personnes introverties, tu les gères comment ? ». Et bien, j’ai une solution.

 

Parle-moi avec des images

Le photolangage est une méthode qui fut créée en 1965 par des psychologues et des psychosociologues lyonnais. Elle utilise des photos comme support pour faciliter l’expression verbale en groupe.

L’outils principal de cet atelier est la photo, ou carte postale. Ici, la photo qui va devenir un objet de projection. Cela veut dire que celui qui va la choisir va mettre en avant certains détails, et même lui donner des propriétés qui lui sont propres, par rapport à sa carte du monde ou encore ses croyances.

photo langage

Ce processus permet de parler à la fois de soi et en même temps de la photo, c’est moi et ce n’est pas elle, c’est elle et ce n’est pas seulement elle. C’est une sorte de protection : je dis et je ne dis pas.

Dans la mesure où chacun peut à la fois parler de soi et se cacher derrière la photo, les personnes introverties peuvent plus facilement se libérer.

Il faut compter environ 4 photos par participant, donc par exemple s’il y a 10 personnes, il faut (environ) 40 photos.

Posez une question ? Par exemple : Quelle est votre humeur du jour ?

  • Prenez 5 minutes, observez les photos qui sont devant vous. Choisissez la photo qui vous inspire le plus pour répondre à la question ‘’Quelle est votre humeur du jour’’.
  • Inviter les participant à sélectionner une photo qui lui parle le plus (l’animateur choisit également une photo).
  • A tour de rôle chaque participant va maintenant parler au groupe de sa photo. La qualité de l’écoute est ici primordiale. Puis, il va écouter ce que les autres participants, ceux qui ont envie de s’exprimer, ont à dire sur sa photo.

Et vous avez vous d’autres techniques ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s