Le chemin vers la qualité est-il unique ? (Part 1 : la Méthodologie)

le chemin 1

Scrum, Crystal Clear, eXtreme Programming (XP) … De plus en plus, nous nous éloignons du cycle en V. Ou en tout cas, nous essayons de le faire.

Pourtant, si l’on se rappelle la conférence « Petite histoire d’une méthodologie agilement établie » donnée à Paris Web, ce n’est pas si vrai que ça. A la question « Combien d’entre vous n’appliquent pas d’agilité dans leur entreprise ?« , un bon nombre de mains se sont levées.

Incidemment, la question qu’on a pu entendre était « Quelle est la vraie bonne méthodologie à appliquer ?« .

Et Alexandre Jakubiak tout comme Julien Oger -tenant la conférence citée plus haut- se sont bien gardés de donner une réponse toute faite. Ils ont même prévenus l’audience qu’ils nous présenteraient « la solution qui leur correspondait le mieux ». Ce qui remet beaucoup de choses en perspectives.

Tout d’abord, ils ont voulu bien évidemment éviter le cycle en V. On comprend très vite ses limites avec la fameuse phrase client : « C’est bien ce que j’ai demandé, ce n’est plus ce que je veux. » (i.e. la lenteur de cette méthodologie fait que les besoins du client vont évoluer avant qu’il ait pu mettre la main sur la solution).
Mais rejeter cette méthodologie en bloc n’est pas nécessairement productif non plus : son approche prédictive (bien que trop orientée projet) a ses vertus.

Opposées, la ou les méthodologies agiles, considérée plus réactive intégrant notamment le client plus tôt au processus de développement. Son principal inconvénient reste le nombre de solutions déjà existantes.

Première chose : éviter à tout prix le Big Bang. Mettre en place Scrum -par exemple- dans son ensemble (outils et pratiques) d’un coup au sein de son équipe est suicidaire. Au mieux, on retournera au cycle en V (plus rassurant car déjà connu) en un sprint. Au pire, l’équipe implosera.

La solution choisie a été d’y aller progressivement. Surtout de préalablement faire un tour de l’existant, regarder ce qui serait le plus simple, qui apporterait le plus… et le plus simplement en interne.
Leur conclusion fut de partir de Crystal Clear puis de piocher dans toutes les méthodologies existantes ce qui leur correspondait et les implémenter au fur et à mesure.

Tout ne fut pas simple de l’aveux même de ces messieurs. La méthodologie parfaite n’est qu’utopie. Il faut, dans la mesure du possible, rester souple et ouvert à l’évolution. De même, chaque équipe, chaque société a des besoins différents.
Cela peut être lié à la taille de l’équipe, des projets, des langages utilisés ou même de l’expérience (on fera passer plus facilement de jeunes développeurs à une nouvelle méthodo que des seniors habitués au bon vieux V).

Chez Soft’it, nous utilisons Scrum en interne, notre Scrum. Nous avons dû adapter certaines règles pour que notre fonctionnement soit plus limpide : il n’y a pas de Scrum Master fixe par exemple, il change à chaque Sprint. Cela permet de responsabiliser chaque personne travaillant sur les projets et en plus de ne pas laisser cette pression toujours sur les épaules d’une même personne.

Nous appliquons également plusieurs pratiques de l’eXtreme Programming (XP) : le « Pair Programming« , par exemple, pour les nouveaux arrivants et sur des phases un peu complexes; ou la revue de code (« Code Review ») après chaque story réalisée.
Nous faisons également du testing et avons une usine logicielle pour l’intégration continue. Cependant, la TDD (« Test Driven Development », également part d’XP) n’est pas une obligation chez nous.

S’arrêter à une méthodologie et l’appliquer « By the book », même le cycle en V, est impossible. Le faire est source de frustration ou de goulot d’étranglement bien plus que de facilités dans un projet.

Savoir écouter les besoins en interne et externe, tirer le meilleur de ses retours d’expérience heureux et surtout malheureux, vous guidera bien plus vers votre méthodologie qu’un livre à appliquer à la lettre.

L’agilité contient un principe fondamental : l’amélioration continue. Pensez à réserver du temps pour prendre du recul sur votre organisation, et à construire ensemble la méthodologie qui vous correspond.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s