Les communautés de travail du Dauphiné de 1940 un exemple d’autogestion source d’inspiration pour nos organisations ?

Epanouissement

En 1941, un entrepreneur du nom de Marcel BARBU, créa la société qui devint le 1er janvier 1944 la première communauté de travail. La communauté de travail a fait de l’autogestion une réalité. La première s’appelait BOIMONDAU comme BOItiers de MONtres du DAUphiné. Elle fit des émules en France et dans le monde entier, un peu comme nos entreprises libérées aujourd’hui. Ci-dessus vous avez une photo qui témoigne de la transparence (ici des salaires) et de la rémunération à la valeur humaine.

Marcel Barbu fut le premier à déposer un brevet français pour la fabrication de montres étanches. Il fut également le premier candidat de la société civile aux élections présidentielles au suffrage universel direct de 1965 face à Charles De Gaulle.

Barbu disait que ses idées avait 100 ans d’avance. Peut-être que le moment est venu de les explorer à nouveau ?! Retrouvez notre décryptage des communautés de travail et la signification de la rémunération à la valeur humaine sur le site d’InfoQ :
https://www.infoq.com/fr/articles/entreprise-liberee-retour-vers-le-futur-modele-Boimondau.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s