Atelier Paris Web 2016

14258314_1188330591189792_1134624753019477576_o

“Pourquoi s’attaquer à l’accessibilité numérique”, tel est le sujet de l’atelier que je présenterai samedi 1er octobre à Paris Web.

Depuis plusieurs années – ça va être ma 4ème édition – j’assiste à des conférences de Paris Web, le seul événement sur le web accessible à tous.Chaque année, j’y vais avec grand plaisir, sachant que toutes les conférences me sont accessibles via la vélotypie (sous-titrage en temps-réel) et/ou l’interprétariat en Langue des Signes Française (LSF).

Cette année, j’ai décidé de sauter le pas. J’ai décidé de présenter un sujet.
Étant sourde, je suis confrontée à l’inaccessibilité presque tous les jours.

Lire la suite

Les composants accessibles

Sur cet article, je me suis intéressée aux composants accessibles. Je vais traiter deux parties :

  • Comment rendre accessible les sites hébergés sous WordPress en utilisant des plugins existants destinés à l’accessibilité ?
  • Quels composants accessibles peut-on utiliser quand on développe ?

WordPress

Dans un de mes articles, pour débuter dans l’accessibilité numérique, j’avais parlé d’un plugin Tota11y qui permet de vérifier si l’accessibilité est bien mise en place sur mon site web. J’ai découvert que ce plugin est également disponible sur WordPress, ce qui permet aux créateurs de sites sous WordPress de vérifier également si leur site répond aux exigences de l’accessibilité.

Un jour, un de mes amis m’avait demandé si c’était possible de rendre accessible un site sous WordPress. Du coup, j’ai fait des recherches et j’ai découvert les possibilités qu’il y avait.

En plus de Tota11y, voici deux plugins de WordPress que j’ai trouvés et qui me semblent très prometteurs.

Lire la suite

Paris Web 2015

Le 1er et 2 octobre 2015 ont eu lieu l’édition 2015 de Paris Web. Pour sa 10ème édition, l’organisation et le programme étaient à la hauteur de l’événement.

Tout d’abord, je tiens à remercier Paris Web pour son accessibilité totale. Depuis 3 ans, j’ai pu suivre les conférences de Paris Web grâce à la vélotypie et à l’interprétariat LSF (Langue des Signes). Ainsi, en tant que développeuse que je suis, j’ai pu suivre les conférences de mon choix comme tout le monde. Merci aux sponsors d’avoir financé l’accessibilité.

Je remercie également Soft’it qui a accepté de m’envoyer à Paris Web. Très peu d’événements sur le web sont accessibles ! J’ai pu assister pour la première fois aux TechDays, édition 2015. En effet, les TechDays étaient pour la première fois accessibles aux personnes sourdes et malentendantes. J’encourage les événements du web à en faire de même !

Voici les conférences (par ordre de préférence) que j’ai beaucoup appréciées et auxquelles j’ai pu apprendre de nouvelles choses. Les sujets étaient tous plus variés les uns que les autres : accessibilité, UX, méthodologie, design, sécurité, pour en citer parmi d’autres.

Le big hug revient à la conférence surprise pour fêter les 10 ans de Paris Web : une interprète en LSF a expliqué son métier d’interprétariat et quelles sont les principales difficultés quand on interprète des conférences très techniques et informatiques avec les blagues geek et les termes informatiques franco-anglais. A l’unanimité, ce fut la meilleure conférence de Paris Web de 2015. Ce fut très intéressant et très riche.

Lire la suite

Comment débuter dans l’accessibilité numérique ?

Etant sourde, je suis passionnée par l’accessibilité numérique et en tant que développeuse, je débute dans ce domaine. Pour mon projet personnel, j’ai pensé à l’accessibilité.

Qu’est ce que l’accessibilité numérique ?
Un site internet accessible permet de garantir que son contenu est utilisable par n’importe qui, quelle que soit sa situation, son handicap (visuel, auditif, moteur…) et le matériel (ordinateur, navigateur Internet, logiciels spécialisés) utilisé pour y accéder.

Mais comment débuter ?  

Pour débuter, j’ai décidé d’utiliser l’outil Tota11y, découvert sur Twitter, un outil de visualisation des pages web accessibles. Cet outil permet de vérifier les erreurs de développement commises qui empêchent l’accessibilité de vos pages.

Comme page de garde, j’utilise Bootstrap et son template pour les blogs. Je vais me servir comme exemple pour l’article qui mettra bien en évidence les erreurs. Mine de rien, la page, que j’ai créée, a l’air super sympa et sans défaut. Mais méfiez-vous aux apparences. Il y a des choses auxquelles on ne pense pas et, du coup, cela ne facilite pas du tout l’accessibilité de votre page !

access1

Comme vous pourrez le voir, l’outil Tota11y est très facile à installer et à utiliser. Voici les explications.

Lire la suite

Paris Web sans l’accessibilité ne serait pas Paris Web

J’ai assisté à l’événement Paris Web cette année avec mon collègue Rémi. Ensemble, nous avons participé à plusieurs conférences très intéressantes.

Pour ma part, la conférence a tenu ses promesses en termes d’accessibilité et de sujets. Depuis quelques années, Paris Web rend accessible ses conférences aux personnes touchées par le handicap à tel point que maintenant, Paris Web sans l’accessibilité ne serait pas Paris Web.


En effet, la conférence m’a été accessible pendant ces deux jours grâce à la vélotypie (sous-titrage en temps réel) et à l’interprétariat en LSF (Langue des Signes Française), tous deux destinés aux personnes sourdes et malentendantes.
Le plus impressionnant était sans doute d’assister à une conférence en anglais qui est traduite en français, puis retraduite en LSF et enfin sous-titrée. Le service a été impeccable !

Etant développeuse sourde, passionnée par les nouvelles technologies, j’ai pris un énorme plaisir à assister aux différentes conférences traitant des différents sujets du moment. Grâce à la vélotypie et à l’interprétariat LSF, j’ai pu suivre du début à la fin les conférences sans soucis.
La plus grande surprise était de retrouver les vidéos des conférences en ligne le soir-même avec les sous-titres !

Merci Paris Web et Globalis-ms d’avoir assuré l’accessibilité pour les personnes sourdes et malentendantes. Vous donnez un très bel exemple aux autres conférences qui, je l’espère, vous suivront bientôt.

En terme de conférences, nous avons eu des sujets très atypiques et très riches. J’ai assisté à un grand nombre de conférences. Voici celles que j’ai appréciées :

  • “JS + toi = <3” : Un sujet très intéressant; bien que je développe souvent des sites internet, je ne suis pas encore une grande utilisatrice de javascript. J’ai appris beaucoup de choses sur ce sujet. Dans mes projets informatiques, j’ai souvent eu l’occasion d’utiliser du javascript et jQuery. Cette conférence m’a donné une meilleure vue d’ensemble sur cette technologie aujourd’hui indispensable.

  • “Profession : pompier” : Bien que la conférence m’ait semblé un peu trop courte et pas assez approfondie, je fus plutôt attentive. Il arrive que les projets ne soient pas dans les délais voire même très en retard. Que faut-il faire dans ce cas ? Forcément, c’est une situation à laquelle tous les professionnels ont été confrontés et que moi-même, j’ai vécue plusieurs fois lors de mes missions chez des clients. Il y a eu des conseils très intéressants que je m’efforcerais d’appliquer.

  • “Les choses que j’aurais souhaité connaitre quand j’ai débuté dans l’accessibilité numérique” (« Things I wish I knew when I started in Digital Accessibility« ) : D’excellents conseils ont été donnés pour faire en sorte que votre site internet soit accessible. Une astuce, intégrez l’accessibilité dès le début de votre projet et non pas au milieu ou à la finPetite anecdote : j’ai gagné un livre « Accessibilité Web »; je me suis empressée de l’offrir à mes collègues de Soft’it pour qu’ils puissent découvrir les astuces sur l’accessibilité. Je vous invite à le lire, il est très intéressant.

  • “Explorer le plugin Paypal Bootstrap Accessibility” : Depuis que je travaille chez Soft’it, j’ai découvert Bootstrap et je me suis prise une passion pour le Responsive Web Design. Mais Bootstrap n’est pas forcément accessible pour tous, en particulier avec le lecteur d’écran. Le plugin “PayPal Bootstrap Accessibility” permet de corriger certains défauts et de résoudre les problèmes d’accessibilité.

Prochainement, j’écrirais deux articles pour vous faire partager mon expérience et mes connaissances en détail avec les sujets suivants : “Explorer le plugin Paypal Bootstrap Accessibility” et “Profession : pompier”.

Vous pouvez retrouver ci-dessous les vidéos des conférences de Paris Web :


Je vous invite également à découvrir les Ligthning Talks. Le concept est de présenter en 4 minutes un sujet au public. C’est un exercice très difficile et stressant car les intervenants n’ont pas le droit de dépasser le temps qui leur est donné.

Nous avons eu des sujets très variés et très riches. Bravo aux intervenants, ils ont été époustouflants. C’était également un challenge pour les interprètes en LSF et vélotypistes de suivre leur rythme, ce n’était pas du tout évident !

Mes préférés étaient celui de David Rousset, qui a présenté un jeu accessible – un casse-brique – aux malvoyants, et celui de Sophie Drouvroy avec les objets connectés.
Il est tout à fait possible de construire un jeu accessible et David nous l’a fort bien montré en 4 minutes.
Ensuite Sophie nous a montré que les objets connectés nous permettent d’améliorer le quotidien des personnes handicapées. Les objets connectés envahissent le marché et sont notre avenir, handicap ou pas.

Mon prochain rêve est de pouvoir assister aux TechDays. J’espère qu’un jour les TechDays seront accessibles pour les personnes sourdes et malentendantes exerçant le métier de développeur et passionnées par les technologies de Microsoft comme moi.

Merci à Soft’it de m’avoir permis d’assister à Paris Web. J’ai beaucoup apprécié ces deux jours très riches; j’y ai appris beaucoup et j’y retournerais l’année prochaine avec, pourquoi pas, un sujet à présenter.

Pour en savoir plus sur Paris Web : http://paris-web.fr/

Voici les différents témoignages sur les ressentis de la conférence :

Et pour un résumé de la conférence via Twitter, c’est ici.

A l’année prochaine pour les 10 ans de Paris Web!

Windows 10, le prochain système d’exploitation de Microsoft

Mercredi 30 septembre 2014, Microsoft a dévoilé le prochain système d’exploitation sous le nom de Windows 10 et non de Windows 9 comme nous le pensions tous.


Pourquoi Windows 10 et pas Windows 9 comme cela était initialement prévu ?
Microsoft a pris tout le monde de court en présentant son nouvel système d’exploitation sous le nom Windows 10. Ce nom aurait été choisi pour pouvoir faire une
rupture radicale avec Windows 8. Il a également peut-être considéré que la mise à jour de Windows 8.1 était en réalité Windows 9.
Une rumeur circule que Windows 10 serait la dernière version présentée car Microsoft voudrait terminer avec les grosses mises à jour face au marché qui évolue sans cesse.


La nouvelle version du système d’exploitation devrait permettre aux utilisateurs de retrouver les fonctionnalités inexistantes dans Windows 8.
En effet, le menu démarrer fait son grand retour sous une nouvelle version avec des tuiles. Sa disparition dans Windows 8 a déstabilisé les utilisateurs et leur a fait perdre leurs repères. Son retour sur Windows 10 est donc accueilli avec enthousiasme.


Windows 10 est présenté comme une interface tout-en-un, c’est-à-dire modulable et supportée sur tous les supports multimédias (PC, tablettes, smartphones, phablettes) ayant tous des différents formats.
Le tout en une seule plateforme.



Il y a également de nouvelles fonctionnalités; voici celles qui m’ont le plus marquée :


  • Nous savons tous que nous avons la possibilité de diviser nos programmes en deux sur notre écran. La nouveauté est qu’on peut le faire également en quart. Ainsi, il est donc possible de diviser 2, 3 ou 4 programmes sur le bureau.
  • Des bureaux virtuels. Actuellement, nous n’avons qu’un seul bureau où sont regroupés toutes nos applications. Avec les bureaux virtuels, il est possible d’en créer plusieurs et choisir quelles applications y mettre.
    Nous pouvons donc par exemple avoir un bureau professionnel, un bureau loisir (jeux, films, séries), un bureau pour surfer sur internet, etc… Il est possible de créer autant de bureau que l’utilisateur le désire.

Bien sûr, il y a d’autres nouveautés. Windows 10 offre une mixité entre Windows 7 et Windows 8 et s’annonce prometteur.

La sortie de Windows 10 n’est pas prévue avant mi-2015. Cependant, il est possible déjà de tester ce nouveau système d’exploitation en le téléchargeant gratuitement sous conditions. Vous pouvez trouver des instructions sur http://windows.microsoft.com/fr-fr/windows/preview

A suivre !